Yamazaki, la reine des distilleries de whisky japonais

la première distillerie de whisky de malt du Japon

Le whisky de Yamazaki c'est essentiellement l'histoire de l'industrie du whisky au Japon. C'est la plus ancienne et la première distillerie de whisky du pays. L'idée du pionnier de l'industrie et père légendaire du whisky japonais, Shinjiro Torri.

Whisky Yamazaki : histoire et quels whisky acheter

La célèbre distillerie Yamazaki de Suntory a longtemps joué le rôle de pionnière dans le whisky japonais. En regardant la chronologie du succès de ce breuvage il devient clair qu'il y avait un endroit où tout cela a commencé : Yamazaki.

Avec sa préférence inébranlable pour l'eau de haute qualité et l'environnement naturel qui sont essentiels à la fabrication du whisky, Shinjiro Torii a choisi la terre de Yamazaki, située au pied du mont Tennozan dans le sud-ouest de Kyoto, parmi plusieurs sites candidats. L'endroit a longtemps été célèbre pour son eau naturelle exquise, qui est même mentionnée dans le Manyoshu, la plus ancienne anthologie de la poésie japonaise.

En 1923, la construction de la première distillerie de whisky de malt du Japon a commencé. C'était un premier pas important pour Torii dans la réalisation de son rêve. De cette façon, Yamazaki est devenu le berceau de la fabrication du whisky japonais, et l'histoire de la distillerie a été équivalente à l'histoire du whisky japonais.

Torii est devenu le premier maître-mélangeur de Yamazaki. Il a commencé à distiller en 1924 et a lancé son premier produit en 1929. Bien qu'il s'agisse du premier whisky japonais authentique, le produit n'a pas été bien reçu sur son marché en raison du goût des consommateurs pour des saveurs plus subtiles que celles des whiskies écossais traditionnels. Suntory a connu un succès national en 1937 avec le lancement de Kakubin, qui deviendra plus tard l'un des whiskies japonais les plus vendus dans le monde.

Yamazaki a élargi l'offre de whisky de Suntory dans les années 1940 et 1950, mais le prochain grand changement pour la distillerie a eu lieu en 1961, lorsque le fils de Torii, Keizo Saji, est devenu le deuxième président de Suntory et le deuxième maître blender de Yamazaki. Il a supervisé la construction des distilleries Hakushu et Chita dans les années 1970, ouvrant la voie à des mélanges plus expérimentaux. Jusqu'aux années 1980, le whisky produit à Yamazaki était embouteillé sous forme de mélanges Suntory, mais Saji a été le pionnier du passage de la distillerie au whisky single malt en 1984, avec le lancement de Suntory Single Malt Whisky Yamazaki. Il a été suivi par Yamazaki 18 ans en 1992.

Les années 80 ont été l'une des décennies les plus importantes de l'histoire de Yamazaki. Un exemple de son esprit d'innovation sont les investissements agressifs pour permettre une production de whisky de malt plus importante et plus diversifiée à la distillerie Yamazaki. Achevé en 1989, ce développement a permis à Yamazaki de créer une variété de styles de whisky de malt en utilisant plusieurs modèles d'alambics.

La distillerie s'est de nouveau agrandie en 2013 avec l'ajout de quatre alambics, portant le total de Yamazaki à 12 et augmentant sa capacité d'environ 40 %.