Comment boire un whisky japonais

4 façons, parfois étonnantes, de le déguster pour en apprécier toutes les saveurs

Pour ceux d'entre vous qui sont des amateurs de whisky, vous savez qu'il n'existe plus que les écossais, et qu'il y a beaucoup d'autres prétendants dignes de confiance.

Whisky japonais : comment le boire en 4 façons

Les whiskys japonais, en particulier le whisky Nikka, sont fabriqués dans le style écossais, mais ont une saveur légèrement plus florale et, dans certains cas, plus sucrée. C'est aussi cela qui les rend plus uniques. Voici quelques conseils sur la façon servir et boire le whisky japonais, à travers 4 types différents de boissons.

Le whisky sec

Boire un whisky japonais sec pour un maximum de puissance et d'arômes

C'est certainement la façon de boire un whisky qui nous est la plus commune. Il est servi à température ambiante et sans glace. C'est là que les arômes sont les plus puissants.

Ce mode de cosommation est à réserver à ceux qui ont déjà un palais habitué au goût fort et alcolisé du whisky. Au début allez-y par petites gorgées et n'hésitez pas à avoir un verre d'eau à côté pour vous rincer la bouche de temps en temps.

Whisky japonais "on the rock"

Boire un whisky japonais on the rocks

Il s'agit d'un autre façon de boire le whisky que nous connaissons bien. Vous ajoutez quelques glaçons dans votre verre afin de refroidir le whisky et de casser un peu sa force.

Les arômes deviennent alors moins puissants et la fonte des glaçons va progressivement dilluer la boisson.

Parfois, le whisky pur n'est pas la meilleure façon de le boire, vous avez besoin de cette interaction avec la glace pour mieux apprécier les saveurs.

Il existe une variante typiquement japonaise du whisky on the rock : le "ice ball". Il s'agit même d'un véritable art dans lequel certains bars japonais sont passés maîtres.

Une boule de glace est patiemment sculptée, d'abord à la main, puis lissée dans de l'eau. Cette eau est ensuite jetée, la boule est prête.

Iceball, le whisky japonais avec une sphère de glace

La glace utilisée est très solide et il n'y a pas d'air à l'intérieur. Avec de la glace normale, si elle contient beaucoup d'air, quand on la met dans le verre avec le whisky, elle flotte, et on n'a pas une bonne expérience de consommation.

Le whisky est lentement versé sur la boule de glace, qui a un pouvoir réfrigérant bien plus important que de simples glaçons. La dilution lente fera ressortir les différents arômes du whisky. L'intérêt de cette méthode est que la boisson est refroidie sans être rapidement dilluée.

Avec de l'eau : Mizuwari

Mizuwari signifie simplement "mélangé à de l'eau". Comme pour tout cocktail de whisky, n'utilisez pas une bouteille haut de gamme. Faire un mizuwari avec un bon single malt de 12 ans d'âge, serait dommage, voir même un sacrilège.

Mizuwari : ajouter de l'eau dans son whisky

Il n’y a aucune honte à boire du whisky avec un peu d’eau. Au Japon, les Japonais le boivent à table et se servent une dose de whisky pour 4 doses d’eau. Cela donne au whisky, une certaine élégance et un goût fruité.

Mizuwari reflète l'attention japonaise aux rituels et à la patience.

En fait, faire un mizuwari représente la moitié du plaisir. Pour diluer la boisson, il faut utiliser un bloc de glace et remuer doucement le whisky pour faire ressortir les arômes et permettre la dilution.

Lorsque vous choisissez l'eau, vous devez également vous assurer que vous ne choisissez pas une eau qui contient trop de minéraux. Dans certains endroits au Japon, ils utiliseront de l'eau du robinet ordinaire, qui a été filtrée afin d'éviter que le whisky n'entre en conflit avec les minéraux.

Avec du soda : le Highball

Le Highball : une façon courante par les japonais de boire du whisky pendant les repas

Le Highball est en fait un whisky mélangé avec du soda et éventuellement un zest ou une tranche d'agrume. On le consommes principalement pendant les repas.

La plupart du temps, les Japonais ne boivent pas après avoir mangé, donc un whisky et un soda aident à nettoyer le palais pendant que vous mangez.

Cette boisson est préparée de la même manière que le Mizuwari : dans un grand verre, avec un volume de whisky et quatre volumes de soda.

Si vous n'aimez tout simplement pas le goût du whisky en soi, ou si vous cherchez une nouvelle façon de déguster le whisky, nous vous conseillons vivement de l'essayer dans un cocktail. Parce-que le goût du whisky est si diversifié, vous pouvez avoir beaucoup de plaisir à expérimenter avec les différentes saveurs.