Les bons whiskies japonais que vous devez essayez dès maintenant

inspirés par les écossais mais vraiment novateurs

Lorsqu'on demande où se procurer du bon whisky, on vous dira que l'Écosse est la patrie du whisky et que le pays a le monopole de l'art mystérieux et ancien de la distillation. Cependant, au cours des dernières années, nous avons assisté à un grand changement. Les Japonais produisant aujourd'hui des whiskies de classe mondiale, avec deux marques emblématiques : Nikka et Suntory.

Bon whisky japonais : ceux que vous devez esssayer dès maintenant

Ces deux distilleries sont les plus importantes dans la production de whisky japonais et leur but unique est de créer le meilleur whisky. Nikka a été fondée par Masataka Taketsuru, un Japonais qui a fait son apprentissage dans des distilleries de whisky écossaise pendant deux ans avant de retourner au Japon en 1920 et de sortir le premier whisky Nikka en 1940.

Le whisky Suntory a été fondé par Shinjiro Torii, un autre amateur de whisky écossais. La première sortie de Suntory en 1929 a échoué mais sa vision raffiné et complexe du bon whisky japonais a été plus que réalisée.

Les deux distilleries sont principalement aidées par leur jeunesse, s'inspirant des Ecossais et des Irlandais, mais innovant constamment de nouveaux concepts et perfectionnant leurs recettes.

Depuis que le critique Jim Murray a choqué la population des buveurs de whisky en proclamant le single malt de la distillerie Yamazaki comme étant le meilleur whisky au monde, la demande de whisky japonais a grimpé en flèche. Mais même sans cet honneur, les buveurs recherchent ce style particulier pour sa diversité et son niveau d'innovation. Bref, on apprécie le bon whisky japonais.

Comparé aux exigences strictes imposées pour la fabrication du whisky écossais et du bourbon américain, le whisky japonais a une règle de base : c'est un whisky fabriqué au Japon. C'est également, et surtout un bon whisky.

Les saveurs ressemblent souvent au Scotch, ce qui est logique si l'on considère que la plupart des meilleurs fabricants de whisky du Japon ont commencé leur carrière en se rendant en Écosse pour apprendre les techniques de production. Pourtant, une gorgée et il est facile de voir que la texture nettement soyeuse est ce qui distingue le whisky japonais.

Il y a quelques années à peine, la plupart des whiskies japonais portaient une mention d'âge, comme Hibiki 12 ans d'âge. Pourtant, la demande est effrénée on arrive à un épuisement rapide de l'offre au Japon. Et oui, il faut 12 ans pour reconstituer une bouteille de 12 ans d'âge. Les producteurs japonais ont donc sorti des mélanges sans âge, comme le Toki de Suntory.

Il y a une véritable tempête parfaite dans le whisky japonais en ce moment. Certaines bouteilles sont convoitées ; celles de petits producteurs cultes comme Chichibu, font partie du buzz. Mais il ne s'agit pas seulement de vouloir ce que l'on ne peut pas avoir, mais aussi de qualité. Les gens savent que les Japonais sont des buveurs sérieux, et c'est important.

Une partie de l'attrait est que quel que soit votre style préféré, vous êtes susceptible de trouver un bon whisky japonais. Versez quelques whiskies côte à côte, et il est facile de voir à quel point ils peuvent varier, depuis les nuances de la tourbe intense des Scotchs les plus fumés d'Islay jusqu'aux styles légers comme une plume qui mettent en valeur des notes fruitées, florales ou même de confiserie vanille et d'épices.

Que vous envisagiez de le siroter proprement ou de mélanger quelques highballs pour vos amis, voici cinq bouteilles pour vous guider dans votre voyage pour déguster le whisky japonais.